Colorer naturellement ses cheveux

Colorer naturellement ses cheveux

Envie de changer de tête ? De redonner un coup d’éclat à sa chevelure ? Ou de masquer ses cheveux blancs ? Pour changer de couleur de cheveux, on prend la direction du salon de coiffure, ou de sa salle de bains pour les plus téméraires. Aujourd’hui, on peut même opter pour des colorations bio et naturelles, qui n’abîment les cheveux et sont respectueuses de l’environnement.

Coloration traditionnelle VS Coloration naturelle

Chacun de ces deux types de coloration a ses atouts et ses inconvénients.

Les colorations traditionnelles sont composées de produits chimiques tels que l’ammoniac. Temporaires, semi-permanentes ou permanentes, elles autorisent toutes les idées de couleurs : tie and dye, balayages, mèches… Elle pénètre le cheveu pour le modifier et peuvent ainsi couvrir parfaitement les cheveux blancs ou autoriser une brune à se transformer en blonde. Par contre, les cheveux peuvent être profondément abîmés par ce type de procédé.

La coloration naturelle est pour sa part composée de produits issus des végétaux, comme l’indigo, le paprika… Les pigments sont réduits en poudre et, mélangés à de l’eau chaude, ils forment une pâte que l’on n’a plus qu’à appliquer sur la chevelure. Les plantes utilisées peuvent être issues de l’agriculture biologique. La coloration naturelle enrobe le cheveu et en gaine la fibre. Les possibilités de couleurs sont moins nombreuses qu’en coloration chimique. Ce type de coloration permet ainsi de foncer de 2 ou 3 tons une couleur, d’apporter des reflets ou de masquer ses cheveux blancs. En tout cas, la coloration végétale va sublimer les cheveux, densifier la chevelure, bref, les rendre encore plus beaux. Les pigments peuvent être mélangés pour créer la couleur de son choix. La couleur s’estompe au fil des shampooings, au contraire d’une coloration permanente qui va laisser apparaître progressivement les racines.

Où faire une coloration végétale ?

Les coiffeurs qui proposent des colorations végétales sont de plus en plus nombreux à ouvrir en France. Mais ils se trouvent essentiellement dans les grandes villes…

Pour autant, il est tout à fait possible de réaliser sa couleur chez soi. Les pigments peuvent s’acheter dans des magasins bio ou tout simplement en ligne. Pensez simplement à bien vérifier la composition de la couleur que vous achetez.

En salon, le prix de la coloration sera en moyenne le même que celui pratiqué chez un coiffeur « conventionnel ». A la maison, vous pouvez trouver des produits bien moins chers que les colorations chimiques ; le henné par exemple n’est pas très onéreux.

Dans les deux cas, il faudra entretenir correctement sa couleur avec des produits adaptés. Après une coloration naturelle, privilégiez les shampooings, masques et autres démêlants labélisés bio ou naturels.

Pour qui ?

La coloration végétale devrait séduite toutes les adeptes du 100 % naturel. Les femmes enceintes ou sensibles à certains produits chimiques peuvent aussi avoir recours à ce type d’artifice capillaire. Enfin, toutes celles qui n’ont que quelques cheveux blancs et n’osent pas encore passer à la coloration permanente peuvent se lancer dans une coloration végétale qui disparaîtra en quelques shampooings.


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *